Première visite du Directeur du Secadev à l’est du Tchad

Le Directeur du Secadev, Kemta Kemguerbaye a entamé sa première visite de terrain depuis sa nomination le 31 septembre 2012. En trois jours, le nouveau Directeur accompagné de Kigata Moyangar Theophile son assistant chargé des projets visitera les délégations du Secadev de Guéréda et d’Adré.

Monsieur KEMTA (à gauche) lors d'une visite à l'Est du Tchad en 2009)

Monsieur KEMTA (à gauche) lors d’une visite à l’Est du Tchad en 2009)

Le 5 mars 2013, la délégation visitera Adré avec un arrêt à Farchana où le Secadev garde une équipe d’agents déployés pour l’encadrement des populations autochtones.
Adré le chef lieu du Département de Assoungha est une ancienne zone d’intervention du Secadev. L’organisation y a créé une délégation depuis 1985 et compte aujourd’hui 23 agents qui exécutent des projets de développement. Les cantons Guergné et Kado relevant du département ont subi le phénomène de déplacement interne des populations et ont bénéficié ces dernières années des programmes de sécurité alimentaire, d’animation communautaire, visant l’auto prise en charge des populations autochtones d’une part, et l’encouragement au retour des personnes déplacées d’autre part. Ces projets et programmes ont été financés par les partenaires tels que Caritas France, Caritas Belgique, CRS, la FAO et l’Union Européenne.
Dans la ville d’Adré même, le centre socio éducatif réhabilité par le Secadev sert de lieu d’échanges à l’union des groupements féminins ayant bénéficié d’appuis multiformes du Secadev, notamment des microcrédits octroyés pour mener des activités génératrices de revenu.
Le mercredi 6 mars, la délégation du Directeur reviendra à Abéché pour rencontrer les responsables et les agents en exercice à la coordination des projets de l’est, une structure créée en 1985 et sert de relai logistique entre la direction du Secadev et les deux délégations de l’est.

Le Directeur s’envolera le 7 mars en destination de Guéréda la seconde délégation de l’est. Dans le chef-lieu du département du Dar Tama, le Secadev compte 96 agents travaillant à la prise en charge des 38 861 réfugiés soudanais des camps de Milé et Kounoungou ainsi que l’appui aux populations autochtones. Guéréda est pour ainsi dire la délégation à travers laquelle le Secadev participe à l’assistance humanitaire destinée aux réfugiés soudanais. Son principal partenaire dans cette opération étant l’UNHCR qui a le mandat de la prise en charge des réfugiés. En complément de ce projet de l’UNHCR, le Secadev met en œuvre et ce depuis janvier 2013 un second projet d’urgence dénommé Danida financé par le ministère danois des affaires étrangères dont les fonds sont gérés à l’échelle internationale par Caritas Danemark.
La dernière étape du Directeur du Secadev sera Iriba où le Secadev vient de déployer une équipe de 28 agents repartis dans les camps d’Irdimi, Am-Naback et Touloum. Cette équipe distribue chaque mois les vivres aux réfugiés ainsi que la fourniture des moyens d’existence, c’est-à-dire l’appui à l’Agriculture, l’Elevage pratiquées par les réfugiés.
La visite de Kemta Kemguerbaye et Kigata Moyangar Théophile prend fin le 8 mars 2013.
Antoine Adoum GOULGUE, Le blog du Secadev

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :