Le projet Danida remplace le projet Emergency Appeal (EA)

A la suite du projet emergency Apeal (AE), le projet DANIDA, exécuté par le SECADEV et la sous la responsabilité de l’UNAD est focalisé sur l’assistance aux 38 861 réfugiés soudanais des camps de KOUNOUNGOU et MILE et aux 9 315 autochtones identifiés dans 34 villages environnants.

Grâce à l'auto prise en charge, les réfugiés effectuent eux-mêmes le test du chlore dans l'eau de boisson

Ce projet se justifie par le séjour prolongé des réfugiés soudanais sur le sol tchadien, le retour de ces derniers étant conditionné par le retour de la paix et de la sécurité. La solution du retour n’étant pas encore trouvée, ces réfugiés ont besoins de l’aide humanitaire car la sécheresse et l’accès à la terre ne leur permet pas de produire pour se prendre en charge du point de vue alimentaire.

L’objectif global du projet est l’amélioration de l’auto-prise en charge des refugiés des deux camps, de donner une réponse a leur besoins essentiels et aux problèmes auxquels ils sont confrontés qui sont malgré les constructions des puits réalisés par le précédant EA, le difficile accès à la terre pour pratiquer l’agriculture et creuser de puits en raison de la nature du sol de l’est. C’est pourquoi le projet va couvrir les secteurs d’Eau et de l’Assainissement dans les camps et l’Agriculture dans les villages pour augmenter la production de l’eau potable, améliorer les conditions d’hygiène et d’assainissement et lutter contre l’insécurité alimentaire et la malnutrition infantile dus a la baisse de la productivité agricole dans la zone d’intervention du SECADEV.
Contrairement aux précédents projets l’EA, DANIDA ne prend pas en compte le secteur des Activités Génératrices de Revenues.

Le principe de l’auto-prise en charge est d’apprendre aux bénéficiaires l’importance et la bonne gestion des réalisations du projet en vue d’être capables de travailler pour et par eux-mêmes. Cette auto-prise en charge est notamment attendue dans les secteurs de l’eau et l’assainissement ou les réfugiés s’investissent dans le fonctionnement et la maintenance de l’équipement de l’eau, la sensibilisation de leurs pairs sur l’hygiène de l’eau.

Le projet DANIDA est financé par le gouvernement danois des affaires étrangères à travers l’Agence Danoise de Développement International qui a donné son nom au projet et Caritas Danemark. Il a une durée de 12mois allant du 01 janvier au 31 décembre 2013.
Le budget du dit projet est de : 208 830 757 F CFA soit 470 809€ qui sont répartis dans les trois(3) secteurs d’activités multisectorielles qui couvre 64,98% et couts supports 23,87% de l’enveloppe.
ADELINE NOUBA-RABASSOUM G. Le blog du Secadev

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :