Mariam et sa fille Fatimé sont à l’abri de la malnutrition

Fatimé Yaya dans les bras de sa mère

À Arra, un village situé à une quinzaine de kilomètres de Guéréda, la chaleur reprend peu à peu le dessus en ce mois de septembre. Dans la cour de sa maison, Mariam Ahmat Yacoub allaite assis Fatimé sa fillette de dix mois. La cuisine toute de tiges construite lui offrait, en ce début d’après-midi, une ombre sommaire. « Je suis âgée de 45 ans et Fatimé est ma 8e enfant », confie-elle.
La probable benjamine de Mariam ne cache pas son besoin d’autonomie motrice en bousculant avec vigueur sa mère chaque fois qu’elle se relève ou se recouche dans les bras de celle-ci. Soudain, elle se retire de ses bras pour décrire une ellipse en rampant avant de regagner sa place.

 » Il y a cinq mois, ma fille n’était pas si vigoureuse. Personne ne croyait qu’elle pouvait ramper comme elle l’a fait tout à l’heure. Depuis sa naissance, mes seins n’élaborent pas suffisamment de lait« , explique sa mère. Au troisième mois après sa naissance, Fatimé a commencé une regression vers le marasme. « La nuit, elle tète, mais ne trouvant pas la quantité de lait voulue, elle pleure sans cesse et je ne peux même pas fermer les yeux. Elle a commencé à faire la diarrhée, a perdu tout son poids de la naissance à tel point que nous commencions à perdre l’espour » , se souvient la pauvre femme.

Au mois de mai, une équipe composée d’agents du PAM et du SECADEV est venue à Arra pour identifier des enfants âgés de six à 23 mois et des femmes allaitant des enfants âgés de moins de six mois. C’est la mission de ciblage du projet Blanket Feeding.
« Le projet Blanket feeding a ciblé les enfants âgés de six à 23 mois et les mères allaitant des enfants de moins de six mois. A l’époque, Fatimé avait cinq mois et n’était pas éligible. Par contre sa mère a été inscrire comme mère allaitante», rapelle Blaise NARMADJI, agent du SECADEV ayant prit part à l’opération. A ce titre Mariam la mère a reçu en deux tours de distribution du CSB, du sucre et de l’huile soit 30 jours de ration pour une durée de six mois.
En plus des rations blanket feeding, des distributions générales de vivres en faveur des personnes vulnérables issues des populations hôtes ont été faites. Les ménages dont sont issues les bénéficiaires de blanket feeding sont éligibles sur la base des cartes des enfants.

« Dès la réception de ces vivres, je me suis imposée un régime alimentaire approprié pour fournir assez de lait à ma fille. En plus du repas familial, je prépare de la bouillie enrichie que je mange le matin, à midi et le soir avant d’aller me coucher. Deux semaines plus tard, tout le monde a constaté que ma fille et moi avons changé », témoigne la mère bénéficiaire visiblement ravie.
A 10 mois, Fatimé est pleine de vitalité. Son visage est radieux de sourir. Le seul souhait de ses parents est que, d’ici à novembre, leur fille fête son premier anniversaire sans danger.

Le projet Blanket Feeding qui est mis en œuvre pour la seconde fois, après celui de 2011 par le SECADEV en partenariat avec le PAM, a permis de distribuer quelques 1.800 tonnes de vivres à presque 96 000 personnes dans le département du Dar Tama dont 12.800 enfants et 3.300 mères allaitantes. Cette distribution des vivres a été initiée par le PAM pour atténuer l’impact de la baisse de la production vivrière dont la malnutrition est une conséquence directe.

Antoine Adoum GOULGUE, Le Blog du SECADEV

Publicités

2 Réponses

  1. RONDOUBA Nékinga, Coordinateur Agriculture | Réponse

    Nous tenons un atelier Revue Après Action sur le Blanket Feeding ce 05/10/2012. L’objetif de cette RAA est d’analyser ce qui a marché, ce qui n’a pas marché, les points forts, nos faiblesses et les points à améliorer pour des éventuelles opérations de cette envergure. Cet atelier regroupera le SECADEV, le PAM, les Autorités,les répresentants des bénéficiaires et les Agences UN de la place.
    Je suis ravi que cette femme a retrouvé son sourir atravers l’action du PAM en partenaria avec le SECADEV;
    RONDOUBA N. Assistant Chef de Projet Blanket Feeding/ SECADEV

    1. Merci d’avoir commenté l’article.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :