Trois participants livrent leurs impressions

Adoumadji NGARAOURA.
Avant, je croyais que le Suivi et Evaluation ne concerne qu’un groupe de personne bien déterminé. A cette formation, j’ai appris que le Suivi et Evaluation concerne tous acteurs les impliqués dans la mise en oeuvre d’un projet.
Désormais, mes collègues et moi allons assurer le suivi des activités que nous mettrons en oeuvre.

Priscilla BOGUEL
J’ai eu une connaissance du Suivi et Evaluation par les documents, pas par la pratique. Cette formation m’a beaucoup impressionnée en ce sens qu’elle m’a révélé la différence qui existe entre le Suivi et l’Evaluation d’un projet parce qu’avant, je pensais que les deux interventions signifient la même chose.
J’ai aussi appris à travers cette formation qu’il y a deux formes d’Evaluation. L’évaluation interne, celle que conduisent les acteurs impliqués dans la gestion d’un projet et l’externe, celle qui est faite par des personnes externes à l’organisation ayant mis en oeuvre le projet. C’est ici l’occasion d’exprimer ma satisfaction et de remercier le projet « Emergency Appeal » (EA) qui a financé cet atelier.

Djitoloum NOGANGUEM
Ce que le SECDAEV doit immédiatement faire après cette formation c’est d’harmoniser son système de suivi en impliquant les agents n’ayant pas pris part à cet atelier. D’ici à décembre, il faut que les premières retombées de l’atelier puisse être visibles pour faire bénéficier les projets en cours, qu’il s’agisse du projet financé par l’UNHCR ou l’Emergency Appeal (EA).
Il faut que ces connaissances soient tout de suite applicables, car nous allons entamer la préparation d’importants projets à mettre en œuvre en 2013, le projet Focus avec l’UNHCR et l’EA 2013, si EA il y en aura.
Il nous faut cette harmonisation parce que nous nous sommes rendus compte lors de cette formation qu’il y a des choses qui vont nécessairement de paire, l’un ne peut exister sans l’autre. Je veux parler du chronogramme des activités et les ressources destinées aux activités. Vous vous rendrez mieux à l’évidence en vous posant les questions « quelle activité doit être mise en œuvre, quand, par qui, comment, et avec quels moyens? ».

La recommandation que j’aimerais nous formuler c’est d’organiser un atelier d’harmonisation qui permette au responsable du Suivi au niveau de la Coordination des projets à Abéché pour mettre en place un outil consolidé de Suivi et Evaluation.
Si nous volons réellement réussir nos opération de suivi, il faut que nous faisons l’effort de respecter ce principe de base.
Impressions reccueillies par AAG, Le Blog du SECADEV

Lire l’article général sur la formation
Qui a animée la formation
Voir qui a pris part…

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :