Les participants à l’atelier sur le Suivi et Evaluation

La formation sur le Suvi et Evaluation organisée à Abéché du 11 au 13 septembre par le SECADEV a regroupé 9 agents de la délégation de Guereda et deux responsables de la coordination basés à Abéché. Le Blog du Secadev vous donne une présentation de chaque participant.

Adoumadji NGARAOURA

Ingénieur environnementaliste à la délégation du SECADEV à Gureda


Ingénieur environnementaliste, Adoumadji occupe le poste de Coordonnateur de l’Environnement à la délégation du SECADEV à Guéréda. Il travaille dans cette organisation (SECADEV) depuis 6 and et 5 mois. C’est l’un des acteurs de la mise en oeuvre du programme triennal Sécurité Alimentaire et protection de l’Environnement (TSA).
Les deux dernière années, il est très engagé dans la lutte contre la malnutrition dans les village du Dar Tama à travers le projet Blanket Feeding.
Attentes : Maitriser la conception des projets, les facteurs de réussite d’un projet, les outil de suivi et Evaluation d’un projet.
——————————————————————-
Assan ATAPAKAYE

,

Le commandant de bord de tous les projets,


Financier de formation, ATAPAKAYE est en exercice au SECADEV il y a 17 ans. Il a occupé plusieurs postes dans cette institution et est actuellement Assistant du Coordinateur des projets de l’est en charge des programmes. Il est à ce titre au centre de la préparation, de l’exécution et du suivi et Evaluation de chaque programme mis en œuvre à l’Et.
Son attente pour la formation reflète l’intérêt qu’il a pour la formation :
– Acquérir une très bonne maîtrise du système de suivi et évaluation
– Disposer des capacités pour l’analyse des données collectées.

——————————————————————-

Djangoto Tangar


Diplomé en science humaines et sociales, c’est l’homme par qui passe toute initiative de suivi et Evaluation. Il est recruté par le SECADEV il y a quatre ans après avoir fait ses preuves dans l’exécution des plusieurs projets d’envergure nationale. Il s’agit du PMR/FED qu’il a géré ici à Abéché la ville où il a passé sa tendre enfance.
Outre ses responsabilités focalisées sur le Suivi et Evaluation, Djangoto propose à sa hiérarchie des projets qu’il écrits et initie les rapports d’activités de projets mis en œuvre à l’est du Tchad.
——————————————————————-

Djimtoloum Noganguem


Ingénieur environnementaliste, il a eu sous sa responsabilité plusieurs collègues spécialistes de l’environnement et de l’Agriculture. C’est la pièce maîtresse des stratégies environnementales définies pour agir en partenariat avec l’UNHCR dans le cadre de la restauration de l’environnement. Actuellement, il est Chargé des programmes d’urgence. Il a travaillé pour le SECADEV 8 ans durant.
Son attente: Atteindre une perfection dans la gestion des outils de Suivi Evaluation.
——————————————————————-

Ladibé HOULGALI

Chargé des activités hygiènes et Assainissement dans les camps.


Ladibé HOULGALI est le chargé des activités hygiènes et Assainissement dans le camp de Kounoungou. Il a 8 ans d’ancienneté au SECADEV.
Son attente principale pour cette formation: Améliorer mes capacités dans les méthodes de suivi évaluation d’projet.
——————————————————————-

Zéphyrin Larnodji DJEKOBE

Chargés des infrastructures à la Délégation du SECADEV à Guereda ;


Larnoudji DJEKOBE Zéphyrin, Spécialiste en bâtiment. Il contribué à l’exécution de plusieurs projet de développement au Sud avant de se lancer à la conquette de l’est récruté par le SECADEV pour qui il a travaillé cinq ans, les deux premières à la base de Farchcana. Il est actuellement le Chargés des infrastructures à la Délégation du SECADEV à Guereda. Par sa rectitude quelque peu innée, Larnodji fait chaque jour le suivi sans s’en rendre compte. C’est à lui qu’incombe la responsabilité de faire exécution des plans de construction des ouvrages. Exécuté en régi ou confié à une entreprise, Larnodji effectue le suivi des chantiers avec une telle rigueur que certains prestataires de service lui prêtent des attitudes dignes d’un colon.
Satisfait de ses propres méthodes de suivi Larnodji n’a pas formulé d’attente relative au au suivi & Evaluation.

——————————————————————–

Ndjongo YANI

Ingénieur Coordonnateur Water and Sanitation Guereda (WATSAN),


Cet Ingénieur en hydraulique Coordonnateur du seecteur WATSAN pour les deux camps est l’homme sur les épaules de qui pèse la lourde responsabilité de produire de l’Eau de qualité en quantité suffisante. Son objectif de tous les temps c’est faire que chaque réfugié consomme 20 litres par jour, un standard internationalement connu. Il se félicite d’en fournir 16 litres pour l’instant et compte sur la confiance et le soutien des partenaires du SECADEV pour atteindre cet objectif standard.
Il a mis 6 ans au SECADEV.
Son attentes : Saisir le bien-fondé des analyses des données d’un projet
——————————————————————–

Piquet MEMEDJI

Mémadji Piquet


Piquet MEMADJI est le responsable des services socio communautaires dans les deux camps des réfugiés soudanais de Guereda. Il est très impliqué dans la gestion des projets pour avoir été le point focal des projets mis en œuvre par le SECADEV en partenariat avec l’Unicef. L’Education parentale, la prévention du VIH/Sida en milieu scolaire et militaire telles sont les actions que Piquet a menées à travers les projets qu’il a pilotés. Il totalise 6 ans d’ancienneté au SECADEV et a servi dans les deux délégations de l’est.
Il est venu à l’atelier pour « maîtriser les outils de suivi et évaluation »
——————————————————————-

Priscilla BOGUEL

Chargée des activités hygiène et Assainissement au camp de KOUNOUNGOU


Elle est l’une des femmes à travers qui l’approche genre a pris forme au SECADEV. Elle a occupé et occupe un poste de responsabilité, Chargée des activités hygiène et Assainissement au camp de KOUNOUNGOU, Délégation de Guereda. Elle a été la coordinatrice de la distribution générale des vivres au camps de Kounoungou avant d’être nommée à ce poste. Elle totalise 8 ans de service au SECADEV.
Son objectif de formation, bien connaître le cycle de projet et fréquence de suivi et évaluation/
——————————————————————-

Valentin NDIGADINA

Electromécanicien travaillant à la maintenance des équipements du secteur Eau dans les camps des réfugiés


Valentin NDIGADINA.
Cet électromécanicien travaille à la maintenance des huit générateurs mis en services dans les camps. Il assure le transfert de compétences aux réfugiés en vue de l’auto prise en charge. Grace à cela, certains réfugiés sont en mesure de démarrer, d’arrêter et de vidanger un générateur.
« Mieux connaître les outils de suivi et évaluation » c’est l’attente qu’il s’est donnée en venant à l’atelier sur le suivi & Evaluation.
————————————————————————-

Teadoum KODJIMBETINA

Il tire son surnom de Mécano de la profession qu’il exerce, car TEADOUM de son vrai nom est mécanicien de formation. Il est entré au SECADEV en 2005 et coordonne les activités du secteur Eau au camp de Kounoungou (Guereda). Dans le quotidien, son travail consiste à relever deux défis : protéger les deux puits qui fournissent l’eau au camp contre le débit torrentiel des Eaux du Wadi et réduire au maximum la turbidité de l’eau extrait de ces puits.
Il veille aussi à la bonne marche des générateurs, le fonctionnement du réseau d’adduction d’eau et l’entretien des équipements et infrastructures du secteur.
Il attend de cette formation une maîtriser les outils de suivi et évaluation.
Antoine Adoum GOULGUE, Le Blog du SECADEV
Lire l’article général
Trois participants livrent leurs impressions
L’entretien avec Ousmane Y. GADAM

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :