Renforcement de la sécurité alimentaire, le projet qui finance l’organisation de foire see

Le programme de renforcement de la sécurité alimentaire est le fruit du partenariat entre CRS et le Secadev. C’est un projet financé par le gouvernement américain à travers le bureau chargé de l’aide aux catastrophes internationales, en Anglais Office of foreign disaster Assistance (OFDA),un département de l’USAID chargé de ce volet. Le cigle OFDA est ainsi devenu le nom des projets financés par USAID notamment le dernier en date sera fin juillet.

Le contexte du premier programme financé par la structure OFDA en 2005 est celui d’un est du Tchad frappé de plein fouet par les effets croisés du conflit du Darfour et des conditions climatiques aléatoires. Les violences au Darfour voisin du Tchad ont fait fuir de chez eux 250 000 civils Soudanais près de 200 000 civils tchadiens vers l’intérieur du territoire tchadien. L’arrivée de ces personnes a modifié le quotidien des populations autochtones des zones d’accueil. Celles-ci devaient partager les ressources avec les nouveaux venus. Et cela s’est traduit par l’apparition des signes de vulnérabilité chez ces derniers. A cela ajoutent les conflits inter communautaire et l’insécurité. Quant à la sécheresse elle sape assez régulièrement les efforts des populations de l’Est du Tchad pour assurer leur auto suffisance alimentaire. En cas de mauvaises récoltes, il est difficile pour certains ménages de trouver de quoi subvenir aux pressants besoins alimentaires et en même temps trouver des semences pour cultiver. Le Programme OFDA devait ainsi atténuer les souffrances de populations tchadiennes affectée, qu’il s’agisse des déplacés, des retournés ou des autochtones.
Le secteur de préférence du programme c’est le développement des cultures horticoles. Mais il a inclue les cultures pluviales qui permettent à la population ciblée d’en tirer davantage profit. C’est ainsi que la première foire aux semences organisée par le projet a porté sur les semences pluviales.
L’objectif du projet OFDA mis en œuvre depuis août 2011 est : « les ménages tchadiens affectés par le conflit augmentent leur production agricole ». Pour atteindre cet objectif les activités sont : La Sensibilisation des bénéficiaires sur les différentes activités à mettre en œuvre, l’organisation des foires, la formation des bénéficiaires sur diverses techniques de production, de transformation et de conservation des productions agricoles, la formation des agents et des producteurs, le suivi agricole, la distribution des équipements (brouettes, séchoirs, pelles) et la mobilisation de l’épargne.
Le projet est exécuté en faveur de 5000 bénéficiaires directs dans les départements du et de l’Assoungha ; Dar-Tama, soit une population brute de 400 000 habitants, dont plus de 16 5000 sont des personnes relocalisés internes du Tchad vivant dans des sites et autour des sites des déplacés.
Le projet a une durée de 12 mois renouvelable mais le projet ne peut cibler les mêmes bénéficiaires d’un cycle à un autre.
AAG, Le Blog du Secedev

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :