La 11e édition de la foire c’est parti

Une femme achetant une semence d’arachide à la foire


D’ici au 31 juillet 2012, le Programme de Renforcement de la Sécurité alimentaire à l’est du Tchad, connu sous l’appellation de projet OFDA sera clos. Avant cette date, le projet organise l’une de ses activités les plus visibles, la foire aux semences dont le but est d’approvisionner les populations bénéficières en semences et outils agricoles. Ce sera la 11e édition qui se déroulera dans 11 sites et regroupera 5 000 ménages issus des 49 villages des départements du Dar Tama et de l’Assoungha.

A la délégation du Secadev à Guereda, l’opération a démarré le lundi 11 juin et s’achèvera six jours plus tard, soit un site servi par jour. 2 716 ménages comprenant 1 678 femmes iront se procurer en semences de cultures pluviales. Il s’agit de semences d’arachides, de mil, de sorgo, de haricot et de la pastèque mais aussi des outils de travail.
A la délégation d’Adré, la foire a commencé le mardi 12 juin et concernera 2 284 bénéficiaires issus des cantons Molou et Guergné. Ces exploitants iront aux sites de Mabrouka, Kourdja, Amsibeka, et Goffo pour prendre leur part de semences et d’outils offerts par le projet OFDA.
Cette forme de distribution se déroule dans un contexte assez difficile comme l’a signifié Minguerta Mbalidal, point focal du programme renforcement de la sécurité alimentaire au Secadev. La campagne agricole 2011-2012 devait-il préciser a été pénalisée par une mauvaise pluviométrie qui a causé une crise alimentaire dans nombre de ménages de la zone d’intervention du Secadev. Les bénéficiaires se voient ainsi offerts l’opportunité d’oublier cette contre performance en recevant gratuitement des semences et outils pour une valeur de 9 000 francs.
La situation alimentaire à l’est du Tchad est marquée par la récurrence des perturbations climatiques causes des chutes de production vivrières. A cette cause naturelle s’ajoute la présence de 260 000 réfugiés du Darfour qui cause des dommages énormes aux populations autochtones en exerçant une pression supplémentaire sur les ressources disponibles. Pour atténuer les effets conjugués que le Secadev et ses partenaires mettent au début de chaque campagne agricole des semences et d’outils à la disposition des ménages exploitants agricoles en appui à leurs efforts à l’auto prise en charge.
AAG,Le blog du Secadev

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :