Vacance de poste de Directeur au Secadev

Par une note d’intérim rendue publique le 02 janvier, Mgr Mathias Ngarteri, Archevêque de N’Djamena annonce la vacance du poste de Directeur au Secours Catholique et Développement (Secadev) l’organisation dont il est le Président du Conseil d’Administration. « Pendant la vacance de poste du Directeur, l’intérim est assuré par Monsieur Théophile Moyangar », dit la note de l’Archevêque.

Dr Madjadoum a dirigé le Secadev de 2007 à 2011 et fut le 4e Dirigeant de l'organisation


Cette vacance de poste marque la fin du contrat de l’ancien Directeur, le Dr Madjadoum Ngon-Ka NINGUEYO intervenue le 31 décembre dernier. Dr Madjadom a été nommé à la tête du Secadev depuis janvier 2007.
«L’intérimaire travaillera sous la supervision du Conseil d’Administration représenté par le bureau exécutif », précise la note.
Sous les deux mandats de Madjadoum (2007-2009 et 2009-2011), Théophile Moyangar occupait le poste d’Assistant du Directeur chargé des projets et des ressources humaines. Il est ainsi l’homme de confiance du Conseil pour assurer la gestion des affaires courantes en attendant la désignation d’un nouveau Directeur par le Conseil d’Administration, l’instance suprême de décision de l’organisation caritative de l’Église.
Le Secadev, dont le domaine d’activité est l’aide humanitaire et le développement est créée en 1983 par l’Archidiocèse de N’Djamena pour apporter une réponse aux souffrances des populations tchadiennes les plus démunies. Il prend part à l’assistance humanitaire internationale apportée aux réfugiés soudanais chassés de leur pays par le conflit du Darfour.
Après la répartition géographique des partenaires humanitaires décidée par l’UNHCR en 2010, le Secadev intervient dans deux camps des réfugiés soudanais, Milé et Kounoungou (Guereda) soit 35 000 personnes. Il appuie aussi les efforts des populations tchadiennes des départements du Dar Tama et de l’Assougha à travers d’auto promotion rurale.
Antoine Adoum Goulgué,
%d blogueurs aiment cette page :