Projet Emergency Appeal EA 2010: Visite d’un important bailleur, Caritas Danemark


Pour sa quatrième mission à l’Est du Tchad, David Nielsen, le chargé des programmes de Caritas Danemark s’est fait accompagné de Julie Razongles, la EA project manager, de Roland, l’Assistant de la EA Project manager et de l’Assistant du Directeur de SECADEV Kigata Moyangar Théophile.

Un grenier reconstitué par la population


Cette mission de Caritas Danemark intervient à deux mois de la fin du projet EA 2010 prévue pour mai prochain. C’était pour le représentant du donateur danois l’occasion de constater les réalisations du projet et d’envisager le lacement de l’EA 2011 qui attend d’être lancé par la Confédération Caritas Internationalis.
En septembre 2010, David Nielsen a visité les champs exploités par bénéficiaires des semences, d’outils acquis grâce au projet EA 2010. Cette fois-ci, il est revenu constater que greniers sont pleins de récoltes. Partout où sa délégation est passée, les populations ont témoigné que l’appui apporté par le SECAEV à travers le projet EA a contribué à accroître leur production vivrières comme le dit cette femme de la zone « 9 » du camp de Milé,
« Grâce aux semences du EA, j’ai récolté 60 sacs de mil et 16 sacs d’arachide ».
La campagne maraîchère s’annonce tout aussi fructueuse. «Je suis impression par le développement du maraîchage», a déclaré Nielsen après avoir visité un site maraîcher à Amadina à trois km du camp des réfugiés soudanais de Kounoungou (Guereda). Ce site de trois hectares exploité par deux groupements, Darmal et Fila est une réussite vu le bon développement et la diversité des cultures, à savoir la tomate, la carotte, la betterave, l’oignon, l’ail, la roquette cultivée et la laitue. Au regard de l’engouement suscité par cette activité, le SECADEV a lancé sur les fonds EA 2010 la construction de six puits maraîchers qui seront équipés de motos pompes et de canaux d’irrigations. La mission a visité l’un des puits en construction sur le site de Milé Corgné. Les travaux sont suspendus après que le constructeur s’est heurté à un socle indestructible à 5m de profondeur après 1, 20 m de mise en eau.
Dans le secteur Eau, l’autre grande priorité de Caritas Danemark, les réalisations parlent d’elles mêmes.
47 plates formes et 14 clôtures sur les bornes fontaines sont achevées et font la fierté des réfugiés. Si ce secteur vital bénéficie de tant d’attention, l’appropriation des techniques d’entretien et de reparation par des bénéficiaires n’est pas laissée de côté. Des formations sont données aux membres du comité du secteur visé pour leur permettre d’être capables d’effectuer certaines réparations en l’absence des travailleurs humanitaires. Lors de la rencontre avec les membres du comité des réfugiés du secteur Eau à Milé et à Kounoungou, les réfugiés ont salué les efforts du SECADEV et ses partenaires avant de demander à ceux-ci de délier le cordon de la bourse même si l’urgence a duré sept ans.
La mission ne s’est pas contentée de visiter les réalisations financées par Caritas Danemark. Les unités de production de poulets et de moutons, les infrastructures sanitaires (les latrines et les bacs à ordures), fruits des concours financiers de Caritas Espagne et de Caritas Suisse ont été visités.
Antoine Adoum Goulgué, Le blog du SECADEV

Les temps forts de la mission et un article sur un autre aspect de la visite

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :