Caritas Belgique partenaire des populations du Assoungha(Chad)

En visite à la délégation de SECADEV à Adré, Bernadette Van Raemdonck, Responsable service adjointe à Caritas Belgique a commencé sa visite à la frontière soudanaise. Le 12 novembre 2010, elle est allée à Guillané, un village situé à sept kilomètres au sud-Est d’Adré.

La visite d'un puits maraîcher à Guillané


Ce village d’environ 1000 âmes a bénéficié de quatre types d’appui donnés par SECADEV sur financement de Caritas Belgique. Il s’agit de deux puits (un puits verger et un puits maraîcher), une mini pépinière, des semences, des outils agricoles et des produits phytosanitaires pour appuyer la campagne agricole pluviale qui s’achève.
Les travaux de construction des puits et de la mini pépinière sont terminés. Le puits maraîcher et le site pépinière attendent d’être exploités, tandis que le puits verger est en exploitation. Cet ouvrage fournit de l’eau pour l’arrosage des 96 plants d’arbres fruitiers récemment mis en terre dans ce verger d’un hectare. Goyaviers, manguiers, citronniers et papayers ont été achetés par SECADEV sur le budget du programme triennal sécurité alimentaire et protection de l’environnement financé à hauteur de 500 000€ par le gouvernement belge à travers Caritas Belgique.
Tout en découvrant les réalisations du programme, la représentante de Caritas Belgique a cherché à comprendre le processus de mise en œuvre des activités, notamment la sélection des bénéficiaires du projet.
« C’est le dynamisme des membres du groupements et la disponibilité des potentialités économiques qui orientent le choix des villages et des bénéficiaires. Nous avons aussi tenu compte des conséquences de la crise du Darfour sur les populations de l’Est du Tchad, car des milliers de personnes ont fuit leur villages pour échapper aux violences »,
explique Ali Abanga, Animateur Agriculture à la Délégation. Le village Guillané obéit bien à ces trois critères. C’est un village réceptif aux idées progressistes. Douze groupements dont six féminins ont été mis sur pied par la population. En plus de ce capital humain, le village offre d’immenses potentialités, la terre, l’eau notamment. Les sites maraîchers, le verger et la mini pépinière sont implantés dans une bande de terre bordant un ouaddi (cours d’eau temporaire) dont la proximité offre beaucoup de sources d’eau. « Nous avons la volonté, l’eau et la terre pour produire. Il nous reste les moyens matériels et financier », a déclaré un dirigeant de groupement. Après la visite des ouvrages, une rencontre avec les bénéficiaires a eu lieu au village. Les représentants des groupements n’ont pas manqué d’accueillir leur hôte par la voie du chef du village. « Nous sommes très heureux d’accueillir notre sœur Bernadette qui vient de loin. Nous tenons à lui exprimer notre reconnaissance pour avoir bénéficié de tous ces ouvrages et appuis divers ». Lors de ces échanges, les différents groupements ont dévoilé leurs stratégies, leurs projets et leurs difficultés. Pour les groupements féminins, la priorité est d’acheter une voiture à bras pour le transport des produits champêtres, mais surtout pour évacuer les malades au dispensaire d’Adré. « De manière générale, la priorité de ces familles rurales c’est de manger à sa faim, accéder à l’eau potable et scolariser les enfants, » a résumé le Délégué du SECADEV, Idris Saleh Adjidey qui connaît bien les problèmes du monde rural pour avoir travail des années dans la localité. Guillané a un puits mais cela s’avère insuffisant pour la population du village et ses environs. En mars où les besoins en eaux augmentent, la population est obligée de puiser l’eau de ouaddi.
L’hôte des populations a regagné Adré sur une note de satisfaction après avoir palpé du doigt les ouvrages réalisés grâce aux fonds envoyés par son organisation. Elle est surtout satisfaite d’avoir échangé avec des bénéficiaires enthousiasmés, prêts à titrer profit de l’appui que lui propose le gouvernement belge à travers Caritas Belgique.

Antoine Adoum Goulgué, Le blog de SECADEV

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :