Est du Tchad : SECADEV participe à la semaine de l’arbre au Ouaddai


Dix agents de SECADEV conduits par Assane Atapakaye, Assistant du Coordinateur chargé des programmes, se sont rendus tôt ce vendredi 20 août au site à reboiser, siège du nouveau gouvernorat du Ouaddai en construction. Enthousiasmés et arborant des T-shirts et casquettes blancs frappés du logo de l’institution, les agents de SECADEV sont arrivés sur le site à reboiser à 8 heures. Ils se sont joints aux autres invités venus des services étatiques, des organisations humanitaires et de développement notamment, la Minurcat, Oxfam GB, l’Unhcr, le PAM, Africaire, BCI, Acted et Prodabo.
Outre les autorités de la région, la cérémonie a vu la participation de la Ministre de la Santé publique en sejour à l’Est, le consul de Libye à Abéché et le sultant du Ouaddai.
Après le discours d’introduction du Délégué de l’environnement du Ouaddai, Ali Afti, le nouveau gouverneur du Ouaddai, a fait une brève allocution rappelant l’ambitieux projet gouvernemental visant à faire du Tchad un pays vert. Et le Gouverneur d’ajouter :
« le Ouaddai doit faire partie de ce Tchad vert. C’est pourquoi J’invite chaque habitant du Ouaddai, qu’il soit Tchadien ou expatrié à planter un arbre là àù il se trouve », Il a sollicité la participation des organisations non gouvernementales telle que SECADEV a cette oeuvre avant de rassurer qu’en ce qui concerne la participation de l’Etat, tous les moyens seront mis en œuvre pour réaliser ce projet.
La mise en terre des plants a suivi la cérémonie protocolaire. A la suite de l’autorité suprême du Ouaddai, les participants à la cérémonie, notamment Madame la ministre de la santé, les représentants des organisations humanitaires ont mis en terre au moins un plant chacun avec l’espoir qu’il devienne un grand arbre.
Le chef de la délégation de SECADEV a chosi un jeune manguier qu’il a mis en terre. Il a abondamment arrosé le jeune arbre marquant ainsi le debut de l’entretien. Ses collègues en l’occurrence l’assistant du coordinateur chargé des ressources humaines, Banadji boguel Pyrrhus lui ont embôité le pas en mettant en terre d’autres plants.
Les espèces plantées sur ce site du futur gouvernorat sont des manguiers et des caicédrats. Selon Ali Afti, Délégué du ministère de l’environnement au Ouaddai, la semaine du 20 au 27 août sera consacrée à la mise en terre des plants produits par son service. Deux sites de deux hectares et demi sont prévus à cet effet. « Nous mettrons les plants à la disposition de toute personne qui souhaite planter cette année un arbre », a-t-il déclaré.
SECADEV est l’une des ONG humanitaires qui travaillent dans le domaine de l’environnement à l’Est du Tchad. Ses activités sont entre autres la production des plants, la création des sites de reboisement, la vulgarisation des foyers améliorés et la sensibilisation des population aux questions environnementales.
Pour initier les populations à la production des plants, SECADEV a créé huite mini pépinières dans les villages des départements du Dar Tama (Guereda et de l’Assoungha (Adré/Farchana) où il intervient deuis 1985.
En 2010, il a produit grâce aux contributions de l’Unhcr et des Caritas Belgique, 100 000 plants qui sont mis en terre en cette période d’abandonance de pluies.
A la délégation de Guereda, 70 000 plants produits cette saison, ont servi à reboiser 50 hectares repartis en 10 sites de reboisement implantés dans des villages.
A la délégation d’Adré/Farchana, 30 000 plants produits seront plantés dans quatre sites de reboisement pour 10 hectares à reboiser. En matière d’entretien des plants, la stratégie adoptée par SECADEV consiste à confier l’arrosage et la protection des sites aux groupements qui sont ses partenaires dans les villages.

Antoine Adoum goulgué,
SECADEV communication, Abéché

Copiez et collez le lien ci-dessous dans votre moteur de recherche pour visitez l’abum de la cérémonie : http://picasaweb.google.com/Com.Secadev/SemaineRegionaleDeLArbre#

Pour produire vos plants, un article paru dans Info SECADEV N°14, p3
Les plants sont produits dans un périmètre appelé pépinière souvent implanté près d’une source d’eau (puits, rivière, ouaddis).
Les graines d’arbres à faire pousser doivent être semées dans des pots (petits sacs en plastic perforés) puis rangés sur des planches. Les pots contenant les graines sont arrosés jusqu’à la levée qui dépend de l’espèce d’arbre. Les graines à longue dormance mettent plus de temps à germer . Pour lever cette dormance, il faut faire bouillir légèrement la graine avant de la semer.
L’arrosage se poursuit plusieurs semaines après la levé, deux fois par jour.
Les jeunes plants sont protégés contre les rayons solaires par un toit de branchage haut de quelques dizaines centimètres au-dessus de la planche. Après avoir atteint une certaines maturité, les plants sont retirés de la pepinière pour être mis en terre.

La pépinière de Farchana produit par 30 000 plants

Lire d’autres articles sur les activités de SECADEV dans le domaine de l’environnement. pour ce faire, téléchargez un article de Info SECADEV N°14 en collant cet lien dans votre moteur de recherche : http://rapidshare.com/files/414226565/Info_SECADEV_014._P3.pdf

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :